Courge spaghetti

[easingslider id= »1640″]

La courge spaghetti appartient à l’espèce Cucurbita pepo en raison de son pédoncule (partie de la tige attachée au fruit) dur et anguleux lorsque le fruit atteint sa maturité. Les angles du pédoncule sont aigus et se prolongent sur le fruit sans véritable renflement. A maturité, la chair est plus ou moins filandreuse, d’où son nom de courge spaghetti.

Courge spaghetti qui a été coupée en deux et mise au four à 180° C pendant 35 minutes environ

Courge spaghetti coupée en deux et mise au four

La courge spaghetti se consomme toujours cuite. Coupez-la en deux, enduisez chaque morceau d’un peu d’huile d’olive (facultatif) et mettez-la dans le four à 180° C pendant 35 minutes environ.

Retirez sa chair filandreuse avec une fourchette.   Conservez les graines ou pépons et séchez-les au sel pour l’apéritif.

Vous avez maintenant des spaghetti végétaux que vous pouvez accommoder simplement avec un peu d’huile d’olive, du pesto, une sauce tomate ou la cuisiner en gratin (dans sa peau, par exemple), pizza, galettes, beignets, etc.

Conservation de la courge spaghetti :
  • 2 mois après sa récolte, stockée dans une cave sèche
  • La chair filandreuse cuite peut être congelée et se conservera ainsi 3 mois. La décongeler 2 h avant son utilisation
  • La stérilisation est déconseillée