Courge galeuse d’Eysines

Cette courge est aussi appelé « Giraumon galeux d’Eysines » . Elle est cultivée depuis le 19ème siècle à Eysines, ville de la région bordelaise, qui lui a donné son nom.

Cette variété française est caractérisée par sa peau couverte de « galles » : la peau couleur saumon se couvre progressivement de protubérances liégeuses, signe de sa maturité. La chair est orange vif , sucrée et très savoureuse.

Courge galeuse d'Eysines

Courge galeuse d’Eysines

Vous l’utiliserez avec succès dans les soupes et les gratins. En 1836, un « Dictionnaire des ménages » préconise de la couper en petits morceaux, d’ôter la peau et de la faire blanchir à l’eau salée. Quand la courge est cuite, ajouter un morceau de beurre, du persil, de la ciboule et du poivre. Une manière simple et diététique de les déguster encore aujourd’hui.