Feuille de chou du 29 mars 2016

Distributions

Encore un peu moins d’un mois et les distributions de légumes reprendront (le mardi 19 et le vendredi 22) leur rythme hebdomadaire pour notre plus grande satisfaction !

rEMERCIEMENTS

Bienvenue aux nouveaux adhérents ! Certain(e)s ont déjà participé à la taille des pommiers et nous les remercions pour leur implication au sein de notre AMAP.

information importante

Cette information vous a déjà été envoyée par newsletter et pour certains, également par courriel. Nous la répétons ici pour que vous n’ayez pas à la chercher dans votre messagerie au cas où vous voudriez la relire.

Vers 1840, pour cultiver 1 ha avec des légumes de pleine terre, il fallait 4 personnes pendant 8 mois et 2 personnes supplémentaires de mai à août. (Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris, par J.G. Moreau et J.J. Daverne en 1845, disponible par téléchargement à la Bibliothèque Nationale de France).

Nos producteurs entretiennent 5 ha de terres et les aides mécaniques (tracteurs, etc.) ont permis de réduire la main d’œuvre de manière significative, sans toutefois la supprimer totalement. Pour respecter la charte des AMAP, aucun intrant chimique n’est utilisé, comme les désherbants par exemple.

Désherber, ramasser les légumes, tuteurer et enlever les gourmands des tomates, etc. sont des tâches qui nécessitent beaucoup de main-d’œuvre, car elles ne peuvent pas être réalisées mécaniquement.

Si ces travaux ne sont pas réalisés en temps voulu, la récolte des légumes est moindre, aussi il est indispensable d’apporter notre aide aux producteurs pendant les périodes de production.

Cette aide au jardin est un élément essentiel du contrat passé entre les adhérents et les producteurs. Certaines personnes sont souvent présentes au jardin, plus qu’à leur tour, mais ne représentent qu’une faible minorité.

Il est demandé, par contrat, 2 heures par trimestre à chaque adhérent ou une compensation financière de 20 € par trimestre. Certains adhérents ne font ni l’un, ni l’autre. C’est la raison pour laquelle nous avons institué le chèque de caution de 20 €, qui ne correspond qu’à la compensation d’un trimestre et non pas à celles de l’année culturale.  Ce n’est qu’un pis-aller !

Sans la participation de chaque Amapien(ne)  à ces menus travaux, nécessaires et essentiels, les producteurs sont obligés d’employer des salariés. Cette solution génère des frais supplémentaires, même si ces emplois ne sont que ponctuels ou à mi-temps.

Pour 2015, ces frais supplémentaires, engendrés par l’absence de participation et de compensation financière des adhérents dues par contrat, ont déséquilibré le bilan des producteurs qui s’avère négatif et, vu le déficit actuel, la situation sera identique pour le bilan 2016.

La bonne volonté et le respect des engagements de chacun sont indispensables, mais cela n’évitera peut-être pas l’augmentation du prix du panier en octobre prochain, afin d’assainir la situation financière des producteurs.

 

Feuille de chou du 5 février 2016

AIDE AU JARDIN

L’hiver est toujours là, mais à Reignier, nos producteurs préparent déjà le printemps. Le sol est stérilisé et les semences sont impatientes d’y germer ! Pour qu’elles puissent s’épanouir dans un cadre agréable et propice à leur croissance, nos producteurs recherchent des petites mains habiles pour désherber les serres, sur le site de Morlange, 237 route de Morlange à Reignier-Esery (au fond de l’impasse).

Si vous pensez que vous êtes l’homme ou la femme de la situation, n’hésitez pas et téléphonez vite à Frieda au 06 33 69 95 36 ! (Un petit secret : Frieda accepte toutes les candidatures, mais chuuut !).

En mars, les serres seront à monter pour protéger les semis fragiles. Nous vous avertirons, par courriel, lorsque nos producteurs auront besoin d’évaluer vos talents pour le montage de l’armature des serres.

DIVERSIFICATION

Bières, œufs, fromages de chèvre… Cela vous tente-t-il ? Des producteurs de ces produits ne demandent qu’à vous faire plaisir en vous les proposant ! Une dégustation de fromages et de bières vers la fin février est prévue. Nous vous confirmerons les dates exactes par courriel. Il n’y aura sans doute qu’une seule dégustation par lieux de distribution.  En attendant, un sondage permettrait de quantifier votre intérêt pour ces nouveaux produits.

PRESSURAGE DES POMMES

Il est prévu pour le 13 février,  pour que vous puissiez offrir du jus de pommes, fraîchement pressé, à l’élu(e) de votre cœur le lendemain ! Bien entendu, ce pressurage se fera si le temps le permet : pas de pluie, pas de grand froid et pas de neige ! Ce serait bien le comble que de gros nuages, chargés de gros sacs de flocons,  viennent les déverser ce jour-là sur Reignier, alors qu’ils se montrent si paresseux pour blanchir les sommets de nos montagnes depuis le début de l’hiver !

Rendez-vous donc, ce 13 février, sur le site de Morlange, 237 route de Morlange à Reignier-Esery (au fond de l’impasse).

cagettes

Les cagettes, les cagettes, toujours les cagettes vertes ! Comme le poinçonneur des Lilas qui n’arrêtait pas de faire des petits trous dans les tickets de métro, nous ne nous lassons pas de parler des cagettes et encore des cagettes qui ont trouvé le moyen de disparaître sans laisser d’adresse. Si vous en rencontrez une, n’hésitez pas à la ramener au bercail…. pardon ! au local ! Merci par avance !

distributions :

Les distributions s’arrêteront le 26 février pour reprendre le 22 avril prochain. Pas vraiment une pause pour nos producteurs qui vont préparer les futures cultures, mais un grand manque pour nous : plus de paniers de bons légumes et nous allons à nouveau être face à ce grand dilemme journalier : « je fais quoi à manger aujourd’hui ? ». Heureusement, cela ne durera qu’un temps et, au moment du retour des hirondelles, nous n’aurons plus qu’à ouvrir la porte de notre réfrigérateur et miracle ! Plus besoin de se tracasser, car il sera à nouveau plein de bons légumes à cuisiner !

agrumes :

Commandez vos agrumes avant le 24 février pour une livraison le 6 mars (confirmation des dates exactes par courriel). Diverses utilisations vous sont proposées sur le site !

Les cagettes, dans lesquelles sont livrés les agrumes, ne sont pas consignées et si vous n’en avez pas l’emploi, ne les jetez pas, mais faites plaisir à nos producteurs en leur apportant : ils en ont l’utilité !

viande d’agneau

Le compte à rebours a commencé : plus que 9 jours pour passer commande ! Pour la marche à suivre, reportez-vous au courriel que vous avez reçu le 26 janvier 2016.

Toutes les personnes, ayant déjà commandé cette viande, l’ont beaucoup appréciée. L’éleveur n’a pas pu garantir que le supplément donné aux brebis, pendant la période de gestation, était bio, mais les bêtes sont élevées de manière traditionnelle : les agneaux boivent le lait de leur mère,  se nourrissent d’herbe et vivent au grand air !

super jp : qui est-ce ?

Les nouveaux venus s’interrogent sur l’origine de Super JP : je les invite à lire la page qui décrit l’arrivée de Super JP , défenseur du monde des poireaux, à l’AMAP de Reignier !

FEUILLE DE CHOU DU 19 DÉCEMBRE 2015

sapin noel_02

JOYEUSES FÊTES DE FIN D’ANNÉE A TOUS LES amapiens et

amapiennes ET à NOS PRODUCTEURS

distribution du mardi 22 décembre :

Prévenez-nous suffisamment tôt si vous êtes absents pour la prochaine et dernière distribution de l’année 2015 (mardi 22 décembre), afin que nous puissions nous organiser au mieux. Nos producteurs et Ludo font une pause bien méritée pendant les fêtes de fin d’année et les distributions reprendront à partir du 15 janvier 2016.

Les cardons ont été distribués le 18 décembre et le seront à nouveau le 22 décembre pour que tous les binômes puissent profiter de ce légume traditionnel et très apprécié pour les fêtes, principalement en gratin. Il existe bien d’autres façons de le cuisiner : en tarte salée ou sucrée et même en confiture ! Tentez l’aventure en réalisant ces dernières recettes et faites-nous part de votre expérience !

AGRUMES :

Vous avez été avertis par courriel de la marche à suivre à Reignier et à Bonneville afin que toutes vos commandes soient prises en compte.

Dernier délai pour les commandes : 30 décembre 2015
Livraison : 9 janvier 2016

Quelques idées pour utiliser vos agrumes avant  votre prochaine commande !

le noël des cagettes :

Noël, c’est magique ! Normalement, nous avons un peu de neige (peut-être pas cette année), mais pour la crèche, ce serait plutôt les palmiers et le sable chaud !

A Reignier, c’est spécial : quand tout le monde dort, les cagettes vertes font la fête !

Cette année, elles sont tristes, très tristes, car plusieurs de leurs compagnes sont au loin… elles ne savent pas où… mais vous, vous savez où elles sont, ces cagettes vagabondes ! Alors, rapportez-les vite et que la fête des cagettes vertes commence !

FEUILLE DE CHOU DU 20 NOVEMBRE 2015

NOUVEAU : Un site internet pour l’AMAP !

19 novembre 2015 à 19 h : un site internet est mis en ligne et remplace le blog auquel vous étiez habitués. Nous espérons qu’il vous plaira et serions heureux de recueillir vos impressions.

Les  actualités paraîtront exclusivement sur le site internet. Toutefois, vous pourrez continuer à consulter les recettes du blog tant que celles-ci n’auront pas été toutes transférées.

NOUVEAU : LE RADIS NOIR !

Le radis noir s’invite dans nos paniers et nos assiettes ! Très ancien légume, il est utilisé comme monnaie d’échange sous l’Égypte des Pharaons et c’est sans doute ainsi qu’il est parvenu jusqu’en Chine où ses propriétés médicinales (stimulation biliaire) ont été remarquées. Cependant, il faudra attendre le XVIIIe siècle pour qu’il soit cultivé en France. Il se conserve tout l’hiver à la cave.

Seule sa racine noire est consommée : crue, pelée ou non, et râpée. Les rondelles de radis noir peuvent servir de support à des toasts ou à des bouchées (avec une lamelle de saumon fumé ou un morceau de fromage à pâte pressée). Le laisser mariner 1 h couvert de gros sel, puis le rincer avant de l’utiliser.

Pour les personnes qui n’aimeraient pas son goût piquant, cuisez-le à la vapeur et incorporez-le à un gratin, une soupe ou une purée de pommes de terre !

Quelques recettes a tester

Rillettes de betteraves et radis noir

Soupe potiron et radis noir

Crème de radis noir

Velouté de radis noir à la fève tonka
Remarque : la fève tonka contient de la coumarine qui possède des propriétés anticoagulantes.

Tatin au radis noir

Radis noir sauté

DU NOUVEAU AU JARDIN !

 

Cardons

Cardons

Les cardons ont été arrachés avec une motte de terre qui leur permettra de vivre jusqu’aux fêtes de fin d’année, bien cachés dans une pièce sombre. Ils vont continuer à pousser et blanchir pour être très tendres lorsqu’ils viendront garnir nos paniers, pour notre plus grand plaisir !

Une autre méthode consiste à les « emmailloter » sur place avec le risque que la terre soit gelée au moment de la récolte et qu’ils soient en conséquence difficiles à déterrer.

La fin d’année sera vite là : prévoyez vos recettes de cardons.

la parole est à vous !

Ce site a été réalisé pour vous et il doit devenir un lieu d’échanges et de propositions entre les Amapiennes et Amapiens. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, de vos souhaits, mais aussi des recettes que vous aurez réalisées, par exemple avec le radis noir (pas forcément celles indiquées ci-dessus),  afin que nous puissions en faire profiter tous les adhérent(e)s de l’AMAP ! Merci par avance !

Philippe, par exemple, nous raconte les Improbables Jardins.

Feuille de chou du 17 juillet 2015

Autant commencer par une bonne nouvelle avec l’arrivée d’un melon, pas tout à fait mûr, dans nos paniers du 17 juillet 2015, car les nouvelles du jardin ne sont pas des meilleures !

Après les grosses pluies, le temps est devenu caniculaire ! Les plantes n’apprécient pas ce régime style « douche écossaise ». Après les blettes, c’est une série de salade qui a séché sur pied. Quant aux tomates, certaines souffraient de ne pas avoir assez d’eau. En étanchant leur soif, ce sont les tomates Cœur de bœuf qui n’ont pas apprécié ce surplus et qui ont attrapé le mildiou. Faites plaisir aux unes, ce sont les autres qui ne sont pas contentes !

tomates avec une pourriture apicale

Tomates avec le cul noir (nécrose apicale)

Tomates rouges avec le cul noir

Tomates rouges avec le cul noir

Les tomates allongées sont atteintes de la maladie du cul noir ou nécrose apicale. Elle est due à une carence en calcium et attaque aussi bien les tomates vertes que les tomates mûres.

La tomate reste comestible : il suffit d’enlever la partie abimée.

P1090118_tomates mildiou_site

Les tomates Coeur de Boeuf ont le mildiou

Il a fallu enlever les feuilles atteintes par le mildiou, afin que la maladie ne se propage pas aux autres variétés de tomates.

P1090123_tomate allongée_site

P1090124_tomates cotelées_site P1090129_tomate ronde rouge_site P1090125_pieds tomates_site

Certaines variétés, comme les Cornes de Boeuf, prospèrent et atteignent une belle taille.

Les salades ont soif !

Les salades ont soif !

Les salades souhaiteraient boire davantage, mais ce n’est pas possible, car il faut un peu d’eau pour tous les légumes, afin que tous survivent.

Courgettes et aubergines ont arrêté leur floraison, ce qui aura une incidence sur le contenu du panier encore bien garni jusqu’à présent.

[easingslider id= »874″]

Poireaux et oignons font triste mine : toute cette chaleur les indispose et leurs feuilles jaunissent. La série de poireaux plantée au début des chaleurs n’a pas résisté à la sécheresse. Il n’est pas possible d’en planter de nouveaux tant que le temps reste le même. Il faudrait une période pluvieuse suffisamment longue pour bien humidifier le sol et permettre aux jeunes plants de développer des racines.

A partir d’une certaine température ambiante, la photosynthèse s’arrête et les plantes cessent de pousser. Nos producteurs font le maximum, mais ils ne peuvent pas forcer la nature !

 

 

 

 

 

Feuille de chou du 6 juin 2015

NOUVEAUX MEMBRES

Bienvenue aux nouveaux adhérents qui viennent agrandir notre « grande famille amapienne » des Paniers de la Pierre aux Fées. Nous espérons que notre association répondra à leurs attentes, avec les produits frais, sains et savoureux cultivés par nos producteurs : Jean-Pierre, surnommé Super JP (depuis l’attaque des poireaux cet hiver par les campagnols), Frieda qui veille à la bonne marche de l’exploitation et met souvent la « main à la pâte » et Ludo à la bonne humeur inaltérable, sans oublier Kevin, le stagiaire.

Bienvenue aussi aux deux nouveaux membres du Collectif : Raymonde Porchet et Marie-Béatrice Guibert. Si vous avez envie, vous aussi, de participer à la gestion de l’AMAP, n’hésitez pas à nous le faire savoir de vive voix, par mail ou par téléphone. Aucune compétence particulière, seule la bonne volonté est requise !

NEWSLETTER

Pour être au courant des dernières actualités de l’AMAP, abonnez-vous à sa newsletter : feuille de chou, plus documentée que celle que vous trouvez dans votre panier et illustrée de photos, compte-rendu de l’aide au jardin avec photos, etc.

CAGETTES

Un grand merci aux 10 adhérents qui ont rendues dernièrement des cagettes ! Nous espérons que les dernières 25 cagettes reviendront vite au bercail : les récoltes commencent et elles ne seront pas de trop ! Si vous en voyez encore une qui cherche à se dissimuler dans un endroit où vous n’allez pas souvent, sortez-la de sa cachette et ramenez-la à la prochaine distribution.

DISTRIBUTIONS

preparation paniers

Nous voudrions mettre en lumière le travail de Valérie qui, chaque vendredi, à Reignier, s’occupe bénévolement de la distribution. A partir de 19 h, elle fait les paniers non retirés et va les distribuer aux personnes bénéficiant de l’aide sociale à Reignier. Elle est heureuse de son engagement vis-à-vis de ces personnes, mais elle est également tributaire de votre ponctualité à venir retirer les paniers ou de votre prévenance à l’informer de votre retard. Le volet social de l’AMAP repose entièrement sur elle, essayons de lui faciliter la tâche !

Si vous ne pouvez pas venir, pensez à prévenir ou demandez à une de vos connaissances de venir à votre place.

Avec les beaux jours, les travaux semblent envahir nos routes, provoquant bouchons, attentes, etc. Si vous êtes parmi les « privilégiés » à profiter de ces « incidents de parcours » indépendants de votre volonté, n’hésitez pas à prévenir que vous serez en retard.

REMERCIEMENTS

Serre 1_siteMerci à toutes les personnes présentes le 6 juin 2015 pour aider au jardin.

Feuille de chou du 29 mai 2015

Un petit tour au jardin en photos !

Les plantes sous serre n’ont finalement pas trop souffert des récentes inondations.

Les tomates normales ont mis leur troisième bouquet de fleurs et les tomates apéritif arborent déjà des fruits, mais il faudra encore un peu de temps avant qu’elles ne rougissent.

Les œillets d’inde, pareils à de minuscules soleils, ont bien repris et s’apprêtent à repousser tout puceron qui oserait s’aventurer sous la serre.

Poivrons

Poivrons

IMG_2624_web

Aubergines

Tomate cerise

Tomate cerise

Tomate allongée

Tomate allongée

Serre de tomates

Serre de tomates

IMG_2647_web

Courgettes

Les œillets d'inde protègent les plants de tomates

Les œillets d’inde protègent les plants de tomates

Les pommes de terre ont souffert des inondations, mais seulement au début du champ, près de la route. Dans la troisième photo, le feuillage des pommes de terre, plantées récemment, émergent des sillons et s’apprêtent à reprendre le flambeau quand la première plantation aura été ramassée.

[easingslider id= »405″]

Les oignons sont colonisés par la mauvaise herbe et luttent pour s’épanouir. La prochaine aide au jardin aura certainement lieu dans ce champ.

[easingslider id= »406″]

Les nouvelles plantations de plein champ : choux, fenouils, céleris

Les nouvelles plantations de plein champ : choux, fenouils, céleris

J’ai utilisé les choux cabus de nos derniers paniers pour faire du chou braisé à la coriandre. C’était la première fois que je cuisinais ce légume ainsi et… ce fut une découverte et un succès ! Toute la famille attend les prochains choux cabus afin de déguster à nouveau ce plat délicieux !

La Pierre aux Fleurs

Des nouvelles des plantations qui ont été faites à l’automne. Le parterre de fleurs a besoin d’un petit nettoyage et d’être garni de nouvelles fleurs. Les fraises sont déjà mûres !

Les iris de la Pierre aux Fleurs

Les iris de la Pierre aux Fleurs