30 septembre 2017 – Une paëlla géante au menu !

Ni oracle, ni augure ne nous avaient prédit le temps, seulement la météo qui, parfois, n’est pas infaillible, annonçait la pluie en fin d’après-midi. Nous voulions y croire !

Dès 10 heures, Laëtitia et son mari Christian, Annemarie, Laurence et son mari Christian étaient à pied d’oeuvre pour installer les tables.  Non, non, je ne me suis pas trompée : les maris de Laëtitia et Laurence s’appellent tous deux Christian ! Lorsque nous demandions quelque chose, nous avions deux hommes qui répondaient « présent » : le rêve !

Installation des tables

Une bonne ambiance règne chez les « travailleurs » ! Un de nos Christian qui vient de ratisser le sol se met même au garde-à-vous ! On se sent tout de suite pousser des galons de général !

Il est temps de passer aux choses sérieuses : l’apéritif !

Jean-Pierre sert le punch

Bouchées apéritives de Frieda, secondée par Cheyenne !

Le punch est un véritable nectar et il serait facile d’être tentés d’en boire plusieurs verres, mais il faut être raisonnables et, pour couper l’effet de l’alcool, déguster ces bouchées apéritives si appétissantes. Comment résister à notre gourmandise alors qu’un seul regard nous met déjà l’eau à la bouche ? Notre curiosité est éveillée aussi, car certaines de ces gourmandises nous sont inconnues ! Cela nous incite d’autant plus à goûter absolument à tout !

Merci Frieda et Cheyenne pour tous ces amuse-bouches : des toasts beurrés recouverts de radis concassés et d’une rondelle de radis, des morceaux de pizza, des verrines de betterave mixée avec du boursin, des croissants au saumon et boursin,  etc.  Nous en prenons, reprenons et reprenons encore !

L’apéritif bat son plein : presque tous les convives sont arrivés !

Cuisson de la paëlla par le cuisinier, aidé par Eric

Les plats des amuse-bouches de l’apéritif sont vides, mais pas le cubitainer du punch : les Amapiens et Amapiennes sont des gens sérieux !

La paëlla est prête et il est temps de se mettre à table, bien que nous ayons déjà bien mangé à l’apéritif !

Frieda et Jean-Pierre, nos producteurs, avec la fille et le gendre de Frieda

Des adhérents de Bonneville avec Ollivier, référent à Bonneville

Frieda et sa fille

Cheyenne et son amie

Mais allons jeter un coup d’œil dans les coulisses, car il semble s’y passer des choses….

Préparation du dessert par Laëtitia et Cécile

En effet, Laëtitia et Cécile préparent le dessert ! Qu’est-ce-que c’est ? Vous le saurez avec la prochaine photo !

Dessert entièrement réalisé par Laëtitia

C’est une délicieuse compote de pommes faite maison, caramel au beurre salé,  crème chantilly et pépites croustillantes, agrémentée d’une langue de chat ! Laëtitia nous a gâtés ! Je serais curieuse de savoir le nombre de pommes qu’il a fallu éplucher pour réaliser ce dessert !

Le repas se termine sur cette note sucrée. Le temps se brouille de plus en plus. Petit à petit, les Amapiens et Amapiennes prennent congé. Ceux qui restent encore traînent un peu à table, puis commencent à tout ranger.

Le repas annuel qui a réuni plus de 40 adhérent(e)s a pris fin et la pluie est arrivée comme prévu, c’est-à-dire suffisamment tard pour que n’ayons pas à en subir des désagréments ! Je ne crois pas mentir en disant que tous et toutes ont passé une excellente journée et ont apprécié ce copieux repas !

A l’année prochaine, si vous le voulez bien !

(Annemarie)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.